Appellations : tout est fini !

appelations-tout-est-finiVous savez maintenant que les deux vieux syndicats ont prétexté un différend au sujet des galonnages (qui n’étaient pas à l’ordre du jour), pour ne participer ni au comité technique de réseau ni au pré-comité technique ministériel, prenant le risque de laisser l’avenir du corps de commandement entre les mains des syndicats de gardiens et de commissaires (comme pour l’IRP).

 

L’Union des Officiers a pris ses responsabilités et s’est opposé à l’administration pour tenter une nouvelle fois de modifier le texte sur les appellations.