PNIJ : affaire à suivre …

Le 12 juin 2018, une délégation de la FASMI composée notamment de Laurent MASSONNEAU et de Bruno FOREL (Union des Officiers UNSA) a participé à une réunion d’information tenue par le directeur de l’ Agence Nationale des Techniques d’Enquête Numériques (ANTEN-J) et la DGPN.

La délégation a rappelé que le niveau d’exaspération des utilisateurs est parfaitement justifié. Nos collègues sont confrontés depuis quatre ans à une plate-forme dont le développement et la maîtrise d’œuvre ont été, jusqu’en 2017, un véritable fiasco. Ils attendent des progrès rapides et concrets.

 

 

 

 

Pour aller plus loin : notre dossier du 29 mai 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Temps de travail : la position de l’Union des Officiers Unsa

La question du temps de travail est le dossier brûlant de la Police Nationale. Faute de moyens, et malgré la volonté affichée du DGPN, les négociations sur le projet de l’Arrêté Portant sur l’Organisation Relative au Temps de Travail (APORTT) sont actuellement au point mort, y compris pour les officiers…

L’APORTT propose certaines améliorations mais également des dispositions inacceptables.

 

 

 

 

 

 

L’Union des officiers UNSA s’engage contre les discriminations et le harcèlement

Le 4 juin, en présence de Madame la Ministre déléguée, L’union des Officiers UNSA a signé le protocole d’accord relatif à la promotion de la diversité et à la prévention des discriminations au sein du Ministère de l’intérieur. Ce protocole s’inscrit dans une démarche plus large de labellisation du Ministère de l’intérieur, visant à promouvoir l’égalité femmes hommes et la diversité.


C’est dans ce même cadre qu’une plateforme de signalement des faits de discrimination et de harcèlement moral ou sexuel,
SIGNAL DISCRI, a été créée et confiée à l’IGPN.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les OPN toujours à la traîne !

Le décret n° 2018-440 du 4 juin 2018 ouvre le recrutement dans le corps des sous-préfets aux lieutenants-colonels et aux chefs d’escadron de classe fonctionnelle. Une fois de plus, les officiers de police, eux, ratent la marche !

 

 

 

 

 

 

 

 

CAP mutations : et si on changeait vraiment ?

Au lendemain de l’unique CAP de mutations pour 2018, L’Union des Offciers UNSA dit stop !
La diffusion des nombreux postes ouverts avait suscité beaucoup d’espoir chez nos collègues. Mais, déjà tenus par des délais de candidature inacceptables, de nombreux postulants ont découvert que leurs choix étaient, en réalité, inaccessibles.

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de presse : l’intersyndicale fait reculer l’administration

 

 

Chers collègues,

face à la mobilisation inter syndicale, l’administration a décidé d’annuler le comité technique consacré à l’examen du décret sur le temps de travail (APORTT).
l’Union des Officiers UNSA et la FASMI resteront attentives à l’évolution du dossier et ne manqueront pas de vous tenir informés des décisions qui seront prises sur ce sujet particulièrement important.

Le bureau national de l’Union des Officiers UNSA

 

 

 

Chers collègues,

Considérant que le dialogue social n’a pas été respecté par l’administration dans le cadre des discussions sur le temps de travail, l’Union des Officiers UNSA s’associe à l’action des fédérations majoritaires qui ont décidé de s’organiser en intersyndicale.

Notre organisation appelle à manifester le 12 juin prochain, préalablement au comité technique.

Les lieux et heures de cette manifestation vous seront communiqués dès que possible, nous comptons sur votre mobilisation.

Le bureau national de l’Union des Officiers UNSA

 

 

l’Union des Officiers UNSA se structure en CRS

Mercredi 30 mai 2018, une délégation de l’Union des Offciers UNSA, composée de Laurent Massonneau, secrétaire général, Sabine Filippini, secrétaire général adjoint et Luc Larcher, secrétaire national chargé des CRS, a été reçue en audience par Monsieur le Préfet Philippe Klayman, directeur central des CRS, assisté du commissaire divisionnaire Pascal Fouchard, sous-directeur des personnels et de la formation.

 

 

 

 

 

 

 

PNIJ : Analyse de la situation

Depuis sa mise en œuvre, les services d’investigation subissent de nombreux dysfonctionnements et anomalies dans l’utilisation de la plateforme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ) et plus particulièrement sur le volet «interceptions».

L’Union des Officiers UNSA et l’ensemble de la FASMI UNSA exigent que les policiers soient équipés d’un matériel fiable et adapté à leurs besoins.

 

 

 

 

 

 

Brigade des stups : au point de rupture

Le 13 Mai 2018, l’Union des Officiers UNSA a rencontré les commissaires Christophe DESCOMS et Antoine MOREAU afin de soulever les difficultés rencontrées par la brigade des stupéfiants. Du recrutement à la rémunération des informateurs, de nombreux points ont été abordés