Protocole du 19/12/2018 : Comme un gout d’amertume

Comment les officiers de police doivent ils interpréter le protocole signé le 19 décembre par le Ministre de l’Intérieur et les organisations représentatives du corps d’encadrement et d’application ?

Merci à tous !

L’Union des Officiers UNSA tient à remercier les centaines d’officiers qui lui ont témoigné leur confiance. Grâce à votre soutien, l’Union des Officiers UNSA affirme sa présence dans le paysage syndical.

 

 

 

 

Evénements du 1er décembre … ne pas se tromper

Le bilan du 1er décembre est accablant.  Il n’appartient pas à un syndicat d’officiers de police de dire au gouvernement comment procéder pour apaiser les esprits. Mais il est de notre devoir de citoyens d’appeler au calme et au dialogue. Car la violence amène la violence, escalade mortifère contre  laquelle toutes les forces civiles et militaires ne pourront rien. Il est temps de retrouver le calme nécessaire à la résolution démocratique de la crise présente, comme de celles à venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

PPCR : un petit effort de mémoire

A l’occasion de ces élections professionnelles, certains n’hésitent pas à revendiquer la paternité des avancées obtenues dans le cadre du protocole PPCR pourtant initiées par l’Union des Officiers. Alors, n’hésitez pas à leur rafraîchir la mémoire.

 

Avancement des capitaines : une priorité

Un constat : les deux syndicats majoritaires qui ont signé le PPCR pour les officiers ont «oublié» de négocier l’avenir des capitaines.
L’Union des Officiers UNSA revendique un déroulement de carrière statutairement garanti a minima sur deux grades, pourquoi ?