Protocole du 19/12/2018 : Comme un gout d’amertume

Comment les officiers de police doivent ils interpréter le protocole signé le 19 décembre par le Ministre de l’Intérieur et les organisations représentatives du corps d’encadrement et d’application ?